Défilé John Galliano évoque Noureev dans son défilé hiver 2011

La collection automne hiver 2011 de John Galliano s’inspire de la vie de Rudolf Noureev (ou Nureyev). En russe : Рудольф Хаметович Нурeев. Le défilé évoque sa vie de danseur de ballet perfectionniste obsédé par la technique, soliste au Kirov, naturalisé autrichien dans les années 60 avant de vivre dans le swinging London puis à Paris.

Galliano présente des tenues telles qu’elles auraient été transmises de père en fils, abîmées, usées, réparées, recousues. Elles racontent l’histoire des hommes qui les ont portés. Bien sûr, elles parlent de l’hiver russe, de Sibérie, des tenues tatares, de l’immigration vers Ellis Island.

Ensuite vient l’évocation de Noureev photographié par Irving Penn avec des silhouettes élancées et des tons monochromes. Ses rencontres avec les rock stars, photographes et autres artistes à Paris, Londres et New York.

Puis, cardigans tricotés, tenues de ballet, anoraks, jerseys évoquent les salles de répétition.

La dernière partie du défilé “une âme vagabonde” montre Noureev enveloppé dans de la fourrure, du velours, de riches broderies, du satin. Les tenues de soirées sont retravaillées avec une sensibilité ethnique évoquant ses racines tatares.

Voici une petite sélection

Ce diaporama nécessite JavaScript.