La cigarette électronique pour arrêter le tabac

E-liquide Regliss - Liquideo

La cigarette électronique peut accompagner ceux qui veulent arrêter de fumer, ce qui est à la fois bon pour la santé et pour le portefeuille.

Fumer coute une fortune. En France, le prix du tabac augmente de manière constante depuis des années. Le prix moyen du paquet de cigarettes est passé de 5 euros en 2004 à 7 euros en 2014 et à 11,50 euros en moyenne depuis juin 2024. Ainsi une personne qui fume un paquet par jour dépense 4200 euros par an. Pour une drogue très addictive mais qui fait peu d’effet par ailleurs hormis ceux de provoquer des cancers, des problèmes cardiaques et accessoirement une mauvaise haleine et des dents jaunes.

Son prix devrait continuer d’augmenter dans les prochaines années. En effet, deux rapports du Sénat recommandent d’augmenter la fiscalité du tabac. L’un d’au moins 3,25% par an hors inflation jusqu’en 2040. Le prix d’un paquet de cigarette atteindrait alors environ 25 euros en 2040. L’autre préconise d’atteindre 20 euros le paquet d’ici 2034. Car la hausse du prix du tabac a un impact significatif sur la consommation de tabac.

Selon Santé publique France, 39,8% des fumeurs quotidiens citent l’augmentation des prix comme une raison de leur sevrage tabagique. Une hausse de 20% des prix entraînerait une baisse de 10% du nombre de fumeurs. Mais des études ont montré que pour être efficace, la hausse des prix doit être forte. Les petites hausses progressives ne suffisent pas.

La cigarette électronique peut aider à se sevrer du tabac

Pour arrêter de fumer, l’idéal est de se faire accompagner par un professionnel. La cigarette peut aider. Car elle permet de continuer à recevoir de la nicotine sans les nombreuses substances toxiques présentes dans la fumée de cigarette. Cela aide à gérer les symptômes de manque et l’envie de fumer. On peut ensuite ajuster la dose de nicotine dans les e-liquides pour diminuer la dépendance jusqu’à un taux nul. Un sevrage progressif sur 12 à 16 semaines avec diminution des doses de nicotine est conseillé.

La gestuelle de vapoter se rapproche de celle de fumer une cigarette, ce qui peut faciliter la transition et remplacer les rituels associés à la cigarette. Bien que la cigarette électronique soit considérée comme une aide potentielle, les autorités sanitaires recommandent en priorité les substituts nicotiniques approuvés pour arrêter de fumer : patchs, gommes.

Pour réussir à arrêter de fumer, il faut devenir vapoteur exclusif. Il faut aussi choisir un bon dosage de nicotine, mais aussi un arôme agréable et un matériel fiable.

Choisir son arôme et son matériel de vapotage

Il est essentiel de choisir un arôme qui nous plaît vraiment parmi la multitude d’arômes, de fruits, de desserts, menthe, tabac, cocktails… comme les e-liquides Liquideo en illustration.

On conseille d’opter d’abord pour des goûts simples. Ne lésinons pas sur la qualité du matériel en optant pour un modèle récent avec réservoir assez grand pour ne pas tomber en panne, une batterie rechargeable dotée d’une bonne autonomie. Une bonne résistance faisant fonctionner l’atomiseur. Le choix du bon dosage de nicotine dans le e-liquide est également crucial. Un professionnel peut aider à bien paramétrer son matériel. Pour passer progressivement par exemple de 20 mg à 0 mg de nicotine.