Quelle couleur de costume porter ? Quand et comment ?

Travail, soirée, rendez-vous, mariage… Noir, bleu, gris, marron, etc. Quelles sont les tendances costume homme 2017 ?

Quels sont les coloris de costume pour homme à la mode et quelles couleurs sont adaptées à quelles occasions ?

Les costumes bleu marine s’imposent comme la grande tendance mode incontournable, mais certains pourraient être tentés par un costume noir. Attention, lié à la nuit et au rock, celui-ci est à bannir absolument dans le travail.

 

Je vous dis tout sur le costume homme en 6 points avec l’éclairage de 2 experts de la mode.

 

Tendance costume homme 2017

1/ Peut-on porter un costume noir ?

« Au tout début des années 2000, sous l’influence d’Hedi Slimane pour Dior, le costume noir est l’incontournable du dressing homme. Tout le monde doit absolument en avoir un. ça raconte l’élégance, la sobriété, explique Geraud Lamazere, directeur artistique de la maison de création de costumes sur mesure Faubourg Saint Sulpice. Alors qu’aujourd’hui, on doit le porter très peu. Ce qu’a été le costume noir à l’époque, c’est ce qu’est aujourd’hui le bleu marine. Le noir, en revanche, reprend de l’importance dans la mode, en dehors du costume. On voit beaucoup de total looks noirs. Mais contrairement à ce qu’on pense, cette couleur ne va pas à tout le monde. En termes de carnation, ce n’est pas ce qui va le mieux quand on a la peau très claire ».

Hedi Slimane

2/ Qui peut porter un costume noir ?

« Le costume noir c’est un truc de croque-mort ou de rocker, au sens large, tranche Thomas Zylberman, styliste au sein du bureau de style Carlin groupe : Tu portes un costume noir si tu vas à un enterrement ou si tu t’appelles The Beatles, The Hives, Jim Jarmusch ou Hedi Slimane. C’est une esthétique rock. Aujourd’hui au travail, porter un costume noir ça ne se fait pas. Même une cravate noire, c’est mal perçu, c’est pas corporate. Cette couleur est liée à un univers qui n’est pas celui du travail. D’ailleurs, Hedi Slimane chez Dior Homme ou chez Saint Laurent ne s’est jamais positionné sur la mode homme corporate ».

Jim Jarmusch

 

3/ Quand peut-on porter un costume noir ?

« A mon sens, très rarement, explique Geraud Lamazere. On ne doit pas le porter dans un contexte professionnel, ni au boulot, ni pour un entretien d’embauche. On ne doit pas porter du noir non plus lors d’un mariage. Alors qu’est-ce qu’il nous reste ? Il doit rester exclusivement un costume du soir ».

Lambert Wilson à Cannes

4/ Comment le porter ?

« On peut le porter en soirée de façon classique : veste + pantalon, mais à mon sens il faut qu’il fasse « soir », poursuit Geraud. ça peut être un smoking réinterprété. Car la difficulté de porter un costume noir le soir, c’est qu’il s’agit d’un vêtement très basique. Il signifie un manque d’imagination. Je pense qu’il faut que ce soit une belle pièce travaillée avec les codes du soir : des boutons recouverts, un col châle qui peut ne pas être couvert de satin, quelque chose qui va lui donner une personnalité supplémentaire. De la même façon, il faut que les accessoires soient bien choisis : des chaussures avec un glaçage, une montre avec un bracelet en cuir vernis ou en crocodile. Et dans l’idéal qu’il soit coupé sur-mesure, ou au moins avec feu de plancher (coupe du pantalon qui laisse découvrir la cheville) qui va lui donner un coté plus mode pour sortir du « basique sans imagination ».

On peut aussi le porter dans un esprit « fashion week », mais ce n’est valable que pendant la fashion week : un look très hype avec un twist comme un bonnet noir, une paire de sneakers d’une marque pointue. Je pense qu’il faut aller au bout de la démarche, ne pas le porter avec de la couleur mais avec une chemise blanche. Pour ne pas avoir l’air d’un garçon de café, il faut apporter un grand soin à l’ensemble pour qu’il n’y ait aucun doute possible. Si vous voulez mettre de la couleur, il faut qu’elle apparaisse par petite touche : une pochette, un nœud papillon un peu extravagant pour une vraie touche dandy, à condition d’avoir envie de le faire. Mais je ne porterais pas de cravate de couleur, même fine ».

5/ Le costume bleu marine s’impose comme la base du vestiaire masculin

Thomas Zylberman constate que « Pour aller travailler, la couleur de costume dominante, c’est le marine. Il y a eu une période « costume gris », mais les jeunes qui vont bosser sont en bleu. Le costume bleu s’impose naturellement. C’est le coloris incontournable. Au départ, c’était bleu marine, mais la palette s’est beaucoup développée dernièrement : bleu canard, pétrole, intenses ».

« Tout le monde doit avoir un costume bleu marine, c’est la nouvelle base du dressing, insiste Geraud. Le costume à avoir. Alors que le gris a un peu disparu. Le bleu est devenu ce qu’était le noir : un costume facile à porter, qui se porte avec tout, s’adapte à n’importe quelle situation : soir, travail, événements type mariage. Et il habille, à la différence du gris anthracite qui est aussi une base fondamentale, mais qui fait « boulot chiant ». Le bleu marine est cool et ce qui est intéressant c’est qu’il est proposé avec une palette, et quantité de nuances. On peut avoir 3 costumes bleu marine qui ne sont pas les mêmes du tout. C’est un fondamental qui se décline. On le voit en dépareillé, en 3 pièces et 2 pièces ».

Costumes Hugo Boss, Calvin Klein, Hermès, Versace, Benetton, Windsor, Strellson, Hackett.

6/ Comment porter un costume bleu ?

« Il s’associe, se combine, se porte en toutes situations, poursuit Geraud. Les variations vont du blue black, c’est-à-dire du bleu presque noir, jusqu’à des bleus plus électriques, des bleus encre, bleus qui contiennent du gris, du noir, bleu pétrole. Chez les drapiers, on voit se développer des bleu marines qui ne sont pas unis : micro-carreaux, motifs caviar, Prince de Galles très fondus. A 3 ou 4 mètres, on ne voit pas le motif ».

Serge de laine

Prince de Galles

Micro pois de laine

Motif milleraie

Exemple de détails de tissus chez Faubourg Saint Sulpice

Thomas ajoute qu’il y a une évolution dans le porté du costume : « Le pantalon d’un costume est mou, flottant car la draperie est souple. Alors que la doublure, l’entoilage, les épaulettes structurent la veste. Pour cette raison beaucoup d’hommes portent leur veste avec un pantalon cotonnier. Le nouveau porté est ainsi souvent dépareillé. Il ne faut pas dépareiller 2 costumes ensemble, ça ne se fait jamais, mais associer une veste avec un chino. Le décalage de matière évite cet effet de jambe molle. Comme le tombé de la toile de coton est radicalement différent, ce n’est pas la même allure. Du coup, tu ne mets pas les mêmes chaussures, ni les mêmes chaussettes. Ça conditionne tout.

veste de costume bleu et chino Ungaro

Bel exemple de veste de costume bleu portée de façon dépareillée avec un chino bleu ciel Ungaro

Il y a une grande liberté de porter la veste aujourd’hui. Tu peux la mettre sur un tee-shirt avec une sérigraphie ou un message, comme Edouard Baer, avec un jeans. Tu peux la porter sur un polo, sur un pull fin en mérinos ou cachemire de maille italienne jauge très fine avec un col cheminée qui se retourne. Alors que le bas du costume, le pantalon, ne peut se porter qu’avec sa veste en total look. Il n’y a que dans les éditos mode de magazines qu’on le voit associé à un sweater, un pull jacquard ou un pull à torsades ».

Et voilà, vous savez tout. Cet article vous a plu ? PARTAGEZ-LE 🙂 Merci.