Concernant ces publicités

Tendances mode homme de cet hiver : matelassage, chemise en jeans, col châle, tête de loup, militaire, etc

26 octobre 2014 1 commentaire

Voici une récapitulation de tendances de la mode homme automne hiver 2014.

1/ Les manteaux et pantalons couleur camel. Ici avec une fermeture croisée à bouton, Ami Paris.

ami manteau homme

2/ Les vestes de costume à 2 boutons

Vicomte A

vicomte A

3/ Les chemises en jeans que l’on peut porter avec une veste, une cravate, un nœud papillon.

Hackett

hackett

Alain Figaret avec un nœud papillon

alain figaret

 

Ci dessous : Vicomte A

Vicomte A

Vicomte A

4/ Les pulls col châle. WeSC pour le modèle bleu chiné torsadé et Armor lux pour le rouge

WeSCarmor lux

5/ Le matelassage. Partiel, comme sur ce perfecto en cuir The Kooples, ou total avec cette veste inspirée de tenues de chasseurs Barbour.

kooplesbarbour

6/ Les motifs camouflage. Une tendance qui dure depuis des années, mais toujours de manière retravaillée. Exemple avec cette chemise bleue Desigual.

desigual

Coupe et couleurs militaires, imprimé camouflage pour la chemise et la cravate The Kooples.

 

 

thekooples

Le look ci dessous, WeSC combine plusieurs des tendances de la saison : blouson et T-shirt camouflage associés à une chemise en jeans.

WeSC

WeSC

6/ Le vêtements bi matière, bicolore. Ici Armor Lux

armorlux

7/ Les sahariennes et autres parka multipoches. R95th

R95th

8/ Les T-shirts imprimés tête de loup

redskins

Redskins

Concernant ces publicités

Le grand retour de la chemise en jeans

21 octobre 2014 2 commentaires

C’était le vêtement préféré de Serge Gainsbourg dans les dernières années de sa vie. Ali Badou en porte une en ce moment même sur le plateau de son émission La Nouvelle Edition sur Canal +, sous une veste de costume.

472445_serge-gainsbourg-en-mars-1984 alibadou

Vêtement emblématique des années 80, la chemise en jeans se montre très présente dans les lookbooks et les rayonnages cette saison. On peut la porter avec des vêtements très chics comme Ali et Serge, l’associer à un noeud papillon, à une veste. Elle se marie aussi très bien avec des motifs camouflages et des tons kaki. Evitez en revanche de la porter avec un jeans du même ton, car l’ensemble serait monotone. Voici quelques exemples.

 

Business : Costumes automne hiver 2014

16 octobre 2014 3 commentaires

Le parfait costume pour aller bosser

La plupart des vestes de costumes de l’hiver 2014 ont une fermeture à 2 boutons (Les propositions à un seul bouton concernent les tenues de soirée comme les smokings). L’usage est de ne fermer que celui du haut. Certaines ont une fermeture croisée comme les blazers (Ami, Hermès). Les tissus se montrent plutôt rigides avec une coupe près du corps, sombres mais colorés. Beaucoup sont faits de flanelle grise. Paul Smith se démarque avec des costumes pastel. Lanvin avec des coloris plus marqués. Wooyoungmi propose une coupe originale avec une sorte de revers intérieur. Pour Dior Homme, Kris Van Assche s’est inspiré des archives de Monsieur Dior par exemple avec un costume à rayure tennis et des costumes de Savile Row. Seul Hermès propose des costumes à 3 boutons (tandis que hors costumes, les vestes du défilés portent 2 boutons). 

Photos : Le blog mode de l’homme urbain

 

Du coté des marques plus grand public, les tendances sont exactement les mêmes

Manteaux homme hiver 2014

6 octobre 2014 2 commentaires

Voici un panorama des manteaux « business » de l’hiver 2014. Cette année, la plupart des manteaux pour homme ont une coupe droite et une fermeture simple, même si l’on trouve toujours les indémodables cabans à fermeture croisée par exemple chez Daniel Hechter ou Hermès et duffle coats par exemple chez Boss Black. Ils s’inspirent soit des vestes de costumes avec un col et une coupe assez similaire, soit des manteaux d’officiers avec quelques détails qui rappelle les armées. En général les épaules sont bien dessinées, mais certains ont des épaules rondes, parfois une forme raglan (chez Strellson). Les marques ne prennent pas de risque, hormis chez Paul Smith et d’autres marques créatives, on trouve peu de couleurs (Dior homme ose le jaune et AMI le rouge) mais une palette de tons neutres unis, des noirs et faux noirs, gris, marrons, beige et bleu marine. Quelques carreaux aussi Par exemple chez AMI et Wooyoungmi. Les parkas font une alternative plus casual par exemple chez Dior Homme ou Diesel.

Le jour d’une journée shopping, je recommande de porter une veste de costume. Si vous essayez votre manteau avec un pull, il risque de s’avérer trop petit pour être porté avec une veste à cause des épaulettes.

La première moitié de ce diaporama présente des photos extraites des lookbooks hiver 2014. La seconde partie, des photos que j’ai prises lors de défilés de la fashion week parisienne.

Look du jour : imprimé tête de loup

26 septembre 2014 1 commentaire

Cette année, le loup est omniprésent en impression sur des Tshirts et sweatshirts (voir notre article sur ce phénomène : T-shirts tête de loup).

Bel exemple avec ce T-shirt Redskins.

redskins

Catégories:Lookbooks, Looks Mots-clés : , , , , ,

Lanvin hiver 2014 : Reflèter sa personnalité, sortir de l’anonymat

24 septembre 2014 2 commentaires

Pour Lanvin Homme, Alber Elbaz et Lucas Ossendrijver ont imaginé les silhouettes de la collection automne hiver 2014 « Comme des reflets de la personnalité de chacun des modèles. En affirmant leur authenticité, ils esquivent l’anonymat d’un monde globalisé par Internet. Cette collection, ancrée dans le présent, joue sur les proportions, les coupes, les matières et les couleurs “digitales“. Une liberté, luxe véritable, à l’écoute des besoins de l’homme d’aujourd’hui. Tout est donc question d’options et de choix dès les premiers passages ».

 

Un manteau tout en volume et sans doublure. Un blouson biker en cuir doublé de fourrure et aux coutures élastiques. Une longue écharpe frangée portée en trompe-l’œil sous un blouson préfigure une jupe ethnique. Des pantalons droits inspirés des années 60 skinny ou évasés. Des chemises à col collé et sans bouton. Des mélanges de textures : fourrure teintée, cuir très fin, laine bouillie et résille coton.

 

Parmi les pièces fortes :

Un trench double coton beige ou noir, dévoile une architecture kimono, fait d’une seule pièce à manches trois quart. Son col orné d’un zip épais permet de l’ôter et les larges boutons pressions camouflés permettent de le fermer intégralement.

Un manteau en laine double face, doublé de fourrure teinte, est constitué d’applications cousues à la main, qui révèlent sa construction.

Un modèle sportswear oversize, froncé à la taille, et plissé sur le devant comme un revers, est travaillé dans une nouvelle matière technique : un nylon de soie qui structure sa silhouette en lieu et place de sa coupe.

Un passage noir et blanc met en contraste pulls en laine japonaise, chemises blanches imprimées de motifs graphiques, et cravates coordonnées, tous soulignés d’épingles de sureté en métal laqué bicolore.

Une veste boxy en laine, presque trop longue, est quant à elle portée avec un top loose et des pantalons très étroits.

Une veste en cuir réinvente ses proportions dans une couleur digitale bleue violet. Soulignée d’une doublure rose graphique, cette pièce se porte sur un sweatshirt oversize en laine et flanelle noire, orné d’une application de fourrure framboise.

Les derniers passages mettent en scène des éléments du corps sans identité, symboles de l’effacement des personnalités. Sous forme d’applications de satin évoquant Matisse ou Picasso, ils sont cousus sur des sweatshirt ou des t-shirts.

Les couleurs sont bleu grège, gris vert, rose, noir profond, framboise, noir et blanc.

Côté accessoires, des sneakers aux teintes électriques, bicolores noir et blanc, ou en lézard précieux, camouflent leurs lacets par une languette zippée. Les sacs Messenger portés à l’épaule, les nouvelles pochettes en cuir rigide, et les sacs à dos en serpent blanc, étoffent l’allure.

Dior Homme automne hiver 14 : Inspirations tailleur, utilitaire et militaire

23 septembre 2014 2 commentaires

Tous les vêtements du vestiaire masculin ont 3 origines : l’art du tailleur traditionnel, les habits utilitaires (notamment les tenues de travailleurs) et uniformes militaires.

Kris Van Assche a toujours aimé mêler les 3. D’où le mélange dans cette collection Dior homme hiver 2014, de manteaux classiques, costumes formels, gilets multipoches, jeans, ciré jaune, parkas kaki, blousons d’aviateurs en nylon japonais….

Pour le coté formel, Kris Van Assche s’est inspiré des archives de Monsieur Dior et des costumes de Savile Row.

Savile Row est une rue de Londres connue pour ses tailleurs sur mesure, comme Kilgour, Huntsman & Sons, Richard James, Ozwald Boateng… et ses boutiques de luxe proposant des costumes, comme Hardy Amies.

Kris Van Assche a remis en perspective les archives de Dior masculine en termes de tissus, comme celui du costume à rayure tennis, et féminines avec des broderies de la couture, des porte-bonheur emblématiques comme le muguet, la rose, l’étoile, le cœur, la pièce de monnaie. On les retrouve sous forme de broderies, d’imprimés, de maille ou de bijoux.

Le formel est parfois détourné jusqu’à devenir non conventionnel. Par exemple, les pois de cravate se retrouvent brodés sur des silhouettes entières, des sacs, des souliers.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 8 550 autres abonnés