Se raser la barbe sans jamais se couper en 4 étapes

Les conseils d’un expert, dermatologue, pour un rasage parfait du visage sans s’abimer la peau.

se raser barbe
En photo : https://www.instagram.com/valdo591/

Avec l’épidémie de Covid-19, certains barbus peuvent être tentés de se tondre la barbe, ou même de se la raser, car elle nuit à l’étanchéité d’un masque. De plus le coronavirus peut vivre plusieurs heures dans une barbe. Il est recommandé de la laver après une sortie.

Pour les barbus et tous les autres hommes qui souhaitent se raser sans s’abimer la peau, voici des conseils du Dr Philippe Assouly, spécialiste des questions capillaires, dermatologue au Centre Sabouraud dans l’hôpital Saint Louis à Paris.

Comment bien se raser la barbe

Le problème avec les poils de la barbe, c’est qu’ils sont particulièrement épais et résistants quelque soit le type de peau et de pilosité, blond, brun… Alors comment les couper sans abimer la peau ? Voici ses instructions en 4 étapes si l’on se rase avec un rasoir mécanique :

1/ Ramollir les poils

« Etape essentielle, il est important de ramollir le poil avec de l’eau, ce qui permettra de le raser sans l’arracher et sans insister lourdement sur une zone. Quand l’eau est chaude, c’est mieux, sans pour autant mettre de l’eau brulante. Le contact entre la peau et l’eau doit être de 2 à 3 minutes. Ce que je conseille, c’est de mettre plusieurs fois de l’eau tiède sur la zone. Puis de se brosser les dents pour avoir ce temps de pose. Puis de remettre de l’eau tiède ».

2/ Permettre au rasoir de glisser

« Il faut ensuite étendre un produit de rasage qui va permettre un effet de glisse : crème à raser ou savon à barbe à appliquer avec un blaireau, gel ou mousse à appliquer avec les mains. Quand le produit a bien été étalé partout, il est resté en contact assez longtemps. On va pouvoir raser. Le produit permet aussi de savoir où l’on est déjà passé avec le rasoir ».

3/ Le rasage

« Il vaut mieux donner de petits coups successifs, plutôt qu’un grand coup prolongé, toujours dans le sens du poil. Celui-ci est variable selon chacun et selon la zone du visage. Il faut repérer son sens sur le menton, les joues, le cou, etc. On peut repasser ensuite une seconde fois. Si l’on rase à repousse poil, il y a un risque d’avoir ensuite des poils incarnés. A certains endroits le poil sort avec un angle de 90° et à d’autres c’est 15° par rapport à la peau. A contre sens, le poil risque d’être rasé de trop près et de se rétracter presque sous la peau avec risque d’incarnation et d’inflammation. Cela se produit notamment en bas du cou et sur les parties latérales de la bouche. Il faut connaître sa barbe. Ne pas trop appuyer à certains endroits. Je vois des hommes de 80 ans en consultation qui ne savent toujours pas se raser. Il faut changer de lame dès qu’elle commence à accrocher la peau. Et en prendre soin. Si une lame subit un choc, elle s’abime et va léser la peau. Il faut la préserver de tout contact avec le lavabo ou d’autres objets. Et lui remettre son cache après usage. Avec les nouveaux rasoirs haut de gamme, qui coûtent beaucoup plus chers qu’avant, les coupures sont moins fréquentes. Plus le nombre de lames est grand, plus il écourte le temps de rasage et plus la peau est protégée ».

4/ Après le rasage

« Se rincer à l’eau froide, puis appliquer une crème apaisante si on veut. Il n’est pas nécessaire de mettre un antiseptique. Plus on en met, plus on risque de supprimer les bonnes bactéries de la flore cutanée en même temps que les mauvaises. Je déconseille ainsi un après-rasage alcoolisé. Si un poil s’incarne, il faut tenter de le sortir de son mauvais chemin si cela est possible, le laisser repousser puis le raser dans son sens ».

Avec un rasoir électrique

« Mouiller le poil pour le ramollir comme avec le rasage manuel est une bonne idée. Il vaut mieux ensuite tamponner avec une serviette pour sécher avant de passer le rasoir électrique. Celui-ci rase généralement moins bien que le mécanique. Il est donc moins conseillé aux hommes qui ont une barbe très dure. Mais avec ces rasoirs, il n’y a pas de risque de se couper. Ça peut pincer éventuellement. Il faut faire des passages successifs sans trop appuyer ». 

En photo : https://www.instagram.com/valdo591/