Une barbe pile-poil adaptée à votre visage

Je poursuis mon dossier consacré aux poils du visage. Après mes articles sur la mode des barbes et moustaches, la fin de la pilosité contrainte, Comment bien se raser, Comment entretenir sa barbe, voici les conseils de Sarah, la Barbière de Paris. Elle nous explique quelle barbe est adaptée à quelle morphologie de visage.

Sarah : Quelle que soit la morphologie du visage, nous commençons par un diagnostic qui détermine tout le reste : quel est le type de poil (raide, ondulé, frisé), la couleur et l’implantation. Certains clients viennent avec un souhait, parfois avec une photo : « Je veux ça », mais ce n’est pas toujours possible. On travaille forcément en fonction de leur morphologie pour réaliser ce qui va le mieux à la forme du visage. Il y a autant de types de barbe que de visages. L’important est de rééquilibrer les formes. L’idéal est de restructurer l’ensemble : barbe et cheveux. L’un va avec l’autre.

Quel type de barbe va à quel type de visage ? Que faire si l’on a :

Un visage allongé :

Il faut éviter de porter une barbe trop longue, tirée vers le bas, car ça accentue la longueur du visage. On va plutôt conseiller une barbe étoffée sur les côtés.

Un visage rond :

Il faut une barbe qui tire vers le bas. Et on va écraser les poils des maxillaires : on coupe le plus court possible les poils du bas des joues.

Un visage carré :

Là, il est difficile de porter une barbe longue ou une barbe arrondie. Je conseille plutôt de garder une barbe naissante sur l’ensemble du visage et l’agrémenter de l’intérieur d’une jolie moustache. Eventuellement d’un bouc.

Des poils frisés :

Si l’on a une barbe frisée, il faut nourrir le poil avec un soin quotidien, par exemple un sérum pour cheveux secs ou cheveux afro.

Des poils raides :

Si la barbe est assez longue, on peut lui donner du gonflant avec un brushing. Il vaut mieux avoir une moustache courte.

Des poils blonds :

Il faut plus de longueur que si l’on a des poils bruns pour distinguer la barbe. On peut la colorer pour rehausser la teinte. En revanche, il n’est pas possible de décolorer une barbe car il y a un risque d’inhalation des produits décolorant.

Une implantation avec des tourbillons :

Comme pour les cheveux, un épis n’est gérable que s’il y a assez de longueur pour faire un brushing, ou si les poils sont tondus courts.

Le crâne rasé :

C’est une bonne idée d’être barbu. Ce qu’on ne porte plus en haut, on le porte en bas. Une barbe va attirer l’œil vers le bas de votre visage. En partant du haut de l’oreille, il ne faut pas faire démarrer la barbe avec une ligne droite horizontale, mais avec une courbe en biais, comme si la barbe naissait derrière l’oreille.

Des oreilles décollées :

Une barbe haute permet de cacher les oreilles.

Des poils qui couvrent tout le cou jusqu’au torse :

Il faut les tondre au niveau du cou avec un fondu naturel pour éviter ce qu’on appelle le « phénomène col roulé ».

Barbes et moustaches comment les tailler au poil

Retrouver des conseils sur la morphologie, comment tailler sa barbe, se raser, bien choisir sa tondeuse, et bien d’autres astuces de la Barbière de Paris, Sarah Daniel Hamizi, dans ce livre “Barbes et moustaches, comment les tailler au poil” paru chez Larousse, contenant beaucoup de photos et les superbes illustrations de Geoffrey Guillin.