Interview de Thomas Dutronc, ambassadeur des parfums Cerruti 1881

Thomas Dutronc : “Mon père et Serge Gainsbourg sont mes modèles d’élégance”

Thomas Dutronc 3

A l’occasion du lancement du nouveau parfulm Cerruti 1881 Bella Notte, j’ai pu interviewer Thomas Dutronc, notamment sur la mode et le goût de l’élégance que son père lui a transmis. 

thomas dutronc

Qu’est ce qui vous a donné envie d’accepter d’être l’égérie des parfums Cerruti 1881 ?

Thomas Dutronc : Je me rappelle quand j’étais petit d’un costume de mon père, Cerruti 1881, qu’on retrouve au générique de films de cette époque. J’associais cette marque aux smokings. A 25 ans, j’ai rencontré Nino Cerruti, sa femme et leur fils Julian. Et je me suis habillé chez eux.

Quand les parfums Cerruti 1881 ont pensé à moi pour être leur égérie, j’étais très flatté car pour moi cette marque est synonyme de « classe italo-américaine ». Je l’ai toujours associée aux acteurs américains.

Est-ce que votre père vous a transmis son goût pour l’élégance, les costumes sur mesure, les belles matières ?

TD : Quand j’étais plus jeune, mes 2 modèles d’élégance étaient effectivement mon père et Serge Gainsbourg. J’aime l’élégance par les détails : une belle veste, des bottes, un pantalon, des vêtements super classe, sur-mesure, portés avec d’autres pièces plus casual, des fringues de tous les jours. Par exemple, une veste kaki de surplus portée sur une chemise de tailleur, un débardeur sous un beau blouson en cuir. Pour moi l’élégance s’appuie sur les détails, un foulard, un chapeau, ou sur le mélange entre de belles pièces et des habits vite prêts. J’aime ce grand écart entre beaux vêtements et simplicité.

Cerruti 1881 Bella Notte (belle nuit en français) sera disponible en avant première chez Marionnaud à partir du 24 février et dans les autres parfumeries agrées à partir du 1er avril.

Bella Notte -Flacon homme face HD

Ce parfum est « un anti-fougère » m’a expliqué son créateur Olivier Cresp. Il s’ouvre sur une note hespéridée, une limette, qui est un petit citron du Mexique. Puis des notes très épicées avec cannelle, feuilles de coriandre, cardamome noire, genièvre, poivre Sichuan, noix muscade. Le fond est chaleureux avec des bois de cèdres, de la vanille et du patchouli.