Coronavirus : Comment surmonter le confinement et réduire ses angoisses

Structurer sa journée, se faire plaisir, s’informer sont les clés pour traverser cette période difficile.

Avant tout je conseille de s’informer car l’ignorance engendre la peur. Sans pour autant passer ses journées à lire ou à écouter des informations anxiogènes.

Il y a quelques jours, j’ai interviewé une psychologue sur un tout autre sujet que le Covid-19, mais elle m’a expliqué ce que l’on peut faire pour réduire son angoisse d’une manière générale. Ses conseils s’appliquent très bien à la situation actuelle.

Comment réduire sa peur du coronavirus

1/ Ne pas hésiter à en parler. « Plus on parle de sa peur et plus elle diminue ». Téléphoner à ses amis, à sa famille.

2/ Faire des choses qui nous font plaisir : prendre un bain, lire, manger du chocolat, écouter la musique que l’on aime…

3/ Comme un doudou apaise un enfant, chacun doit trouver ce qui l’apaise. Ça peut être par exemple de revoir un de ses films préférés, appeler en vidéo ses amis.

4/ Regarder, lire, écouter des choses belles. « La beauté est un antidote contre la peur ».

5/ Méditer. La méditation est la qualité de conscience qui émerge lorsqu’on tourne intentionnellement son esprit vers le moment présent.

L’avenir n’existe pas encore. On imagine souvent le pire, qui finalement n’arrivera pas. La seule chose que l’on peut vraiment maitriser est l’instant présent.

Voici ce que m’expliquait une coach de méditation :

La méditation implique de maintenir cette posture en restant immobile et en utilisant comme support de concentration un support visuel, par exemple une bougie, et éventuellement auditif comme une musique de relaxation. Mais surtout le support indispensable est l’attention précise à la respiration ventrale ou thoracique. Pour les débutants un comptage de celle-ci se fait. L’idée est d’harmoniser le corps avec le mental, d’évacuer les pensées qui viennent perturber la conscience de l’instant présent. Car avec ces pensées, nous glissons sans nous en rendre compte la plupart du temps vers le passé ou vers le futur. Or le passé est trépassé et le futur n’existe pas.

Pendant le confinement, l’application Petit Bambou met en ligne gratuitement, des séances de gestion de l’anxiété.

covid-19 croix rouge

Comment surmonter le confinement

Il faut structurer sa journée, expliquait le Psychiatre Serge Hefez sur la chaîne d’informations LCI. C’est particulièrement important pour les personnes seules, puisqu’on ne peut pas aller voir d’amis, ni aller au cinéma, etc. “Si on commence à trainer, à rester en pyjama, à grignoter des trucs en regardant la télé, très vite, ça peut faire boule de neige et on risque de s’enfoncer dans la dépression, met-il en garde. Il faut garder son rythme car il structure l’esprit“.

Je conseille donc aux personnes qui ne sont pas en télétravail et qui sont seules, d’organiser leur journée : réveil, petit déjeuner, douche, puis d’enchainer avec des activités.

Pour surmonter le confinement, je conseille d’essayer de s’occuper en se faisant plaisir. Par exemple avec de la lecture, de l’écriture, des films, de la musique, du dessin, de la cuisine… Pratiquons nos loisirs quand c’est possible. Téléphonons à nos amis et famille, notamment si l’on subit le confinement seul. Des appli pour smartphone comme Houseparty permettent de retrouver des groupes d’amis en vidéo et de faire des jeux.

Faisons un rapide tour du pâté de maison une fois par jour pour faire un peu d’exercice, comme il est autorisé pour le moment. Ou bien de la gym à la maison.

Si on a la chance de subir le confinement à plusieurs, c’est peut-être plus facile, on peut notamment faire des jeux de société pour s’occuper. Si la cohabitation devient pesante, ne pas hésiter à s’isoler un moment.