Connaître le code de la route, un impératif de la vie urbaine.

Que l’on soit automobiliste, motard, cycliste ou juste piéton, il est impératif d’avoir une solide formation au code de la route quand on vit en ville. Et si l’on a son permis de conduire, de le réviser régulièrement.

En ville, il est particulièrement nécessaire d’être absolument au point avec le code de la route. En ne le respectant pas, dans une agglomération dense, avec beaucoup d’usagers de la route fragiles comme les piétons et les cyclistes, les occasions d’accident grave et même mortel sont présentes à chaque instant.

L’article R415-11 du code de la route est particulièrement peu respecté en France. Il indique que « Tout conducteur est tenu de céder le passage aux piétons régulièrement engagés dans la traversée d’une chaussée ». Plus clairement : un piéton est prioritaire tout le temps. A mon sens, dans cet article R415-11, le mot « régulièrement » est de trop. Il introduit une ambiguïté qui laisse entendre qu’il existerait une manière irrégulière de traverser.

Les piétons sont toujours prioritaires

Le site Legipermis consacre une page entière à cet article et précise à ses lecteurs qu’il est obligatoire de « laisser la priorité au piéton engagé sur la chaussée même si ce dernier traverse alors que le feu piéton est rouge ». Interviewé dans le cadre d’une émission télévisée diffusée par la chaine W9, le commandant Jurkowski, responsable du Service du Traitement Judiciaire des Accidents enfonce le clou : « Le code de la route est très clair. A partir du moment où un piéton fait un pas sur la chaussée, tout le monde doit s’arrêter ». En effet est-il envisageable de risquer de le tuer ?

Refuser la priorité à un piéton est sanctionné par la perte de 6 points sur son permis de conduire.

Un piéton n’a néanmoins pas le droit de traverser s’il y a un danger immédiat. Il doit s’assurer de la bonne visibilité de l’arrivée de véhicules, de leurs distances et vitesses pour traverser sans risque. Il doit utiliser les passages pour piétons s’ils sont situés à moins de 50 m.

Remonter une file de voiture en 2 roues

Autre sujet très urbain : En ville, les deux-roues motorisés commettent souvent l’infraction consistant à remonter une file de voitures arrêtées à un feu rouge en franchissant une ligne blanche et roulant donc à contresens. Le franchissement (et même le simple chevauchement) de ligne continue; et la circulation à gauche sur route à double sens sont deux infractions de 4ème classe.

Peugeot Metropolis RX-R

Peugeot Metropolis RX-R

Des sites Internet permettent de réviser le code la route pour le passer et le repasser avec un fort taux de réussite.