Allons tous au théâtre à la rentrée

Après les attentats, les théâtres ont subi une baisse de fréquentation. Aidons le spectacle vivant en allant voir des pièces, ballets, spectacles d’humour et comédies musicales !

Voici quelques idées de sortie à Paris en septembre :

Pour commencer, de l’humour avec de nombreux One (wo)man shows : Virginie Hocq et son spectacle décalé « Sur le fil » Aux Bouffes parisiens. Olivier de Benoist « 0/40 » au Café de la Gare. Biyouna « Mon cabaret » au Palais des glaces. Camille Chamoux « L’Esprit de contradiction » au Petit théâtre Saint Martin. Christelle Cholet « Comic Show » au Théâtre du Palais Royal. Fred Testot avec la joyeuse bande de cinglés qui habitent dans sa tête qui n’est finalement pas si seul à la comédie de Paris…. Et à partir de janvier, Claudia Tagbo avec son deuxième spectacle « Lucky » à la Gaîté Montparnasse.

Parmi les pièces de théâtre à Paris j’ai repéré : « Barbara et l’homme en habit rouge », mise en scène de Eric-Emmanuel Schmidt nous raconte Barbara, cette chanteuse passionnée aux textes bouleversants et magnifiques. Au Théâtre Rive gauche.

« A Droite, à gauche » de Laurent Ruquier qui se joue des stéréotypes en posant la question : comment peut-on être un acteur riche, célèbre et être de gauche ? Et un ouvrier chauffagiste de droite… avec un duo étonnant : Francis Huster et Régis Laspalès.

« Evita, amour, gloire, etc. » qui nous raconte la vie incroyable d’Eva Peron dite Evita dont l’ambition l’a menée jusqu’au sommet de l’Etat argentin. Morte à 33 ans, elle est devenue une icône.

« Amok » de Stefan Zweig au Théâtre de Poche-Montparnasse. L’amok est un accès de violence meurtrière qui intervient subitement chez un individu. La pièce se passe sur un bateau où le narrateur fait la rencontre d’un homme mystérieux… Une pièce à suspens. L’auteur autrichien est à l’affiche avec une autre pièce « Le monde d’hier », son autobiographie dans la grande salle du Théâtre des Mathurins. Un texte que l’auteur a posé à son éditeur en 1942, la veille de son suicide.

Autre grand classique du 20ème siècle : La cantatrice Chauve d’Eugène Ionesco qui se joue dans 2 théâtres : Le Théâtre de Belleville et Le Théâtre Lucernaire. Plus de théâtre contemporain avec ce lien.

A partir d’octobre : La comédie musicale « Le Fantôme de l’Opéra » au Théâtre Mogador. Ce phénomène musical, vu par 140 millions de spectateurs dans le monde, est présenté pour la première fois à Paris à l’occasion de ses 30 ans.