Technobohemian by John Malkovich à Paris

Technobohemian by John Malkovich : L’acteur et réalisateur américain John Malkovich est aussi un créateur de mode. Sa marque de vêtements pour homme est en vente à Paris pour quelques jours seulement. Jusqu’au 24 décembre en exclusivité au showroom °°°By situé au 14 rue d’Uzès dans le 2ème arrondissement de Paris. Le lieu est transformé pour l’occasion pendant 2 semaines en concept store qui porte ses initiales “Opificio JM”. La boutique propose aussi une sélection de produits choisis par l’acteur provenant de l’artisanat de luxe de Toscane : Des parfums, aliments, accessoires, bijoux, linge de maison. L’Opificio JM a pour vocation de parcourir le monde et de se déplacer dans les grandes capitales. Mais John Malkovich nous a précisé “C’est éphémère mais il est question d’une boutique permanente“.

John Malkovich (c)par Sandro Miller

A propos du nom de la marque, il explique que c’est une expression qu’il a lu dans un livre. Il a voulu créer des vêtements beaux, aux couleurs naturelles, de bonne qualité, dans de belles matières. Beaucoup d’entre elles proviennent d’Italie. Il a lui-même choisi les tissus, notamment au salon première vision. “J’aime beaucoup les tissus de Riccardo Bruni“, précise-t-il. Il a aussi réalisé les croquis. D’ailleurs l’un de ses dessins est reproduit sur les étiquettes. Pour la production, il s’est associé à Riccardo Rami qui s’est occupé de la partie plus “technique” et du stylisme.

La ligne comporte des chemises, des vestes, blousons, des pulls et accessoires. Beaucoup de très belles matières. Les imprimés et motifs sortent du commun tout en restant assez sobres. L’ensemble s’avère très travaillé, notamment les tenues du soir avec des vestes bimatières ou couvertes de fourrure. J’aime beaucoup les vestes en cuir imprimé à carreaux ou cachemire.

Technobohemian by John Malkovich MAXIME

Lors de la conférence de presse, je lui ai posé 2 questions présentées dans ce film d’une minute, tourné avec mon iPhone : Ce qu’il aime porter et si des créateurs de mode l’ont inspiré. La vidéo a été montée en quelques minutes avec iMovie d’Apple que j’ai découvert ce soir. J’ai touché au volume sonore et coupé quelques secondes au milieu, sans réussir ma transition… Je compte sur votre indulgence.