Monsieur LeCotón Paris – French Tank Top® renouvelle le débardeur

Cette nouvelle marque propose un débardeur masculin avec une touche haut de gamme et prestigieuse.

Marlon Brando en débardeur blanc… Avec son film Un tramway nommé désir, Elia Kazan a fait basculer ce vêtement dans la catégorie hyper sexy en le faisant porter par son acteur star.

James Dean aussi est souvent cité parmi les personnalités l’ayant popularisé. Et bien d’autres acteurs aux gros bras, dans des rôles de durs à cuire, l’ont porté au cinéma comme Jean-Paul Belmondo, Robert De Niro dans Ragging Bull, Bruce Willis dans Die Hard ou encore Richard Gere devant l’objectif d’Herb Ritts. Beaucoup de stars l’ont porté, toujours dans sa version blanche unie, le faisant passer d’un sous-vêtement que l’on portait caché sous une chemise à une pièce portable dans l’espace public.

Mise en valeur des corps masculins

Les premiers à l’avoir porté seraient les forts des Halles, ces ouvriers chargés de transporter les marchandises dans le grand marché alimentaire de gros du centre de Paris, avant la création de Rungis. L’histoire, que l’on peut lire partout à ce sujet, raconte qu’au milieu du 19è siècle, ils auraient retiré les manches de leurs pulls en laine pour avoir plus de liberté dans leurs mouvements.

Dans les années 1990 et 2000, c’est la tenue habituelle des salles de musculation et l’« uniforme » des soirées « techno » car il met en valeur les corps musclés, surtout s’il a une coupe “près du corps”.

Il devient ainsi un vêtement d’apparat. C’est aujourd’hui un vêtement largement porté l’été que Marc Beaugé dans Le Monde qualifie en 2012 de « parfaitement adapté à des situations de mondanités estivales ». Alors qu’au tout départ c’était un vêtement de travail.

Après les discothèques et salles de sport, le débardeur gagnerait le milieu professionnel. C’est en tous les cas ce que suggère le site Internet américain de GQ en 2017 avec un article intitulé “Oui, vous pouvez porter un Marcel sous un costume”. A condition que le débardeur ait la bonne coupe : pas trop échancré, ni autour du cou, ni sous les bras. Il peut aussi bien être porté sorti que rentré dans le pantalon. L’article conseille quand même de mettre double dose de déodorant.

Version haut de gamme du débardeur

débardeur Monsieur LeCotón Paris - French Tank Top

Sur cette photo, la marque Monsieur LeCotón Paris – French Tank Top® suggère de porter le débardeur avec un costume

Une nouvelle marque française Monsieur LeCotón Paris – French Tank Top® le propose aujourd’hui en version haut de gamme, fabriqué en France. 

Les débardeurs sont produits un à un dans l’un des rares ateliers encore existants travaillant pour le top 5 des grandes marques de haute couture française.

Le tissu utilise de longues fibres de coton en double retors (un tissage en général réservé aux chemises de haute qualité) conçu spécialement pour la marque en région Champagne. Ce qui rend l’étoffe résistante et soyeuse.

Proposé en noir et en blanc unis, il comporte des détails élégants et minutieux : en satin apposés au niveau des bretelles (marque de reconnaissance des produits), étiquette du col agréable au toucher et stylisée, étiquette unique dans l’encolure avec le nom de la marque apposé discrètement.

Pour son lancement la marque a choisi un lieu original : Medellin en Colombie, connue comme la ville du printemps éternel. La marque est actuellement disponible chez Makeno, une prestigieuse boutique de designer (https://fr-fr.facebook.com/makenotienda/) située dans le célèbre quartier tendance du Poblado.

Ils sont aussi disponibles en exclusivité à la boutique La Garçonnière 47 Rue des Archives, 75003 Paris dès le 7 octobre 2019 en quantité limitée.