Matières innovantes et coupes des sous-vêtements homme de 2020

le slip français valentin d'hoore

Bambou, modal, coton bio, matières recyclées, les marques de sous-vêtements proposent des dessous pour hommes plus écologiques sur un marché marqué par le retour du slip.

Sur le marché des sous-vêtements, certaines marques utilisent des matières innovantes, qui sont parfois plus respectueuses de l’environnement. Cette année, Hom par exemple propose une gamme faite de 55% de viscose de bambou, 38% de polyester et 7% d’élasthanne et commercialisera à partir du printemps des modèles en coton bio sans OGM, ainsi qu’un boxer réalisé à partir de bouteilles plastiques recyclées. Bamingo propose des slips en bambou 68%, coton 28% et élasthanne 4%. Dès 2010 AussieBum a sorti un modèle dont le tissu est fait d’un mélange de fibres de plants de banane et de coton bio. ES Collection, DSquared2, Hom, Le slip français et beaucoup d’autres marques ont lancé des modèles en modal. C’est un tissu obtenu à partir de bois de hêtre. Très doux et fluide, il présente aussi l’avantage de ne pas rétrécir. Icebreaker de son coté commercialise des sous-vêtements en laine de mérinos. 

Par ailleurs, de nombreuses marques à petits prix proposent des boxers en micro fibre synthétique qui permet d’obtenir des imprimés flashy qui plaisent aux ados. 

Concernant les coupes, le boxer, apparu dans les années 1990, représente la majorité des ventes de sous-vêtements en France loin devant le slip et très loin devant le caleçon. Mais sa part est en baisse. Il représentait 67% des ventes en 2013 contre 58 % en 2017. La part du slip monte. Elle est cette année de 26%. Coté caleçon, la marque Castor propose des modèles fabriqués en France qui intègrent une poche de soutient. “Un bon sous-vêtement c’est avant tout le confort de celui qui le porte mais également le soutien des parties intimes qui ne sont pas faites pour résister à la gravité, explique Claudius Erhardy. “C’est pourquoi au Castor, nous proposons des sous-vêtements qui allient le confort du tissu coton sans coutures en direct avec la peau, l’aération et l’élégance d’un caleçon et le maintien d’un slip”. 

Nouveautés slips, boxers, et caleçons

Que préfèrent les hommes ?

J’ai demandé à 80 lecteurs et amis quels sous-vêtements ils préfèrent, 56% optent pour les boxers, 36% les slips, les autres les caleçons. Douze d’entre eux m’ont expliqué pour quelles raisons, voici leurs réponses ci-dessous. Étonnamment aucun de mentionne les nouvelles matières. Les marques ont donc un effort de communication à fournir sur ce sujet. Ils demandent à un sous-vêtement d’être confortable et sexy avec des conclusions qui diffèrent. Sachant qu’une génération considère toujours comme anti aphrodisiaque l’esthétique de la génération qui l’a précédé, j’ai classé leurs témoignages selon leur âge. Vous verrez si ce principe se vérifie. 

Yoan 20 ans : “Je me souviens que petit, je détestais les slips, comme tout le monde je pense. Mais aujourd’hui, j’ai aussi bien des boxers, des slips, des caleçons. Pour être honnête, je prends un peu au hasard. Les slips sont connotés comme étant un peu plus sexy, mais c’est la seule différence notable que j’observe”.

Théo 20 ans : “Je préfère les caleçons. Je les ai toujours préférés”.

Antonin 22 ans : “J’ai une petite préférence pour les slips même si je porte les trois. Depuis tout petit, je porte de boxers mais c’était plus pour faire comme tout le monde. En grandissant, j’ai aimé la façon dont le slip se modernisait et je m’y suis mis. J’en porte maintenant plus que des boxers ou caleçons. Je trouve ça plus sexy”. 

Maxime 25 ans : “Je porte des boxers la plupart du temps mais paradoxalement je préfère les slips. Il faut que j’en rachète. Je m’y sens plus à l’aise, moins « couvert », même si j’aime bien varier de temps en temps. Jamais de caleçon par contre”.

Bastien 28 ans : “Je dirais boxer car ça reste plus confortable et plus élégant que le caleçon et moins tape à l’œil que le slip”.

Mathieu 32 ans : “Je porte des boxers car je les trouve plus confortables et sexy. Je n’ai jamais évolué sur ce point”.

Nicolas 33 ans : “Je préfère les boxers… mais j’ai de plus en plus envie d’essayer de porter des slips. Je trouve les boxers jolis et confortables. Mais je trouve de plus en plus sexy les slips”.

Maxime 37 ans : J’ai le sentiment d’un grand retour du slip homme après des années de boxer… Tous mes amis m’ont conseillé d’arrêter de porter des boxers au profit des slips. Pour moi le plus important, c’est la coupe, sexy et ajustée à mon corps. Ensuite, le confort : matière, souplesse (merci le mélange coton élasthanne ou les tissus légers respirants). Et enfin, la mise en avant d’une marque masculine et classe à la fois comme Emporio Armani, Tommy Hilfiger, Ralph Lauren… Hom aussi”.

Adrien 38 ans : “Moi c’est boxer avec jambe courte… Les caleçons ce n’est pas agréable sous un pantalon… ça plisse, ça remonte, et c’est moche. Les slips ce n’est pas ma génération”.

Olivier 39 ans : “J’étais caleçon puis boxer et maintenant je suis slip. Je trouve ça plus confortable et sexy en fait 🙂 Le caleçon ce n’est plus que pour dormir en gros et le boxer pour le sport. J’ai changé il y a maintenant 2 ans. Je préfère l’esthétique des slips et ça “soutient” mieux”. 

Flavien 40 ans : “Je préfère les slips parce que je suis canon en slip. Les caleçons remontent sous le jean quand tu marches. Ça ne tient pas à la cuisse”.

Sébastien 43 ans : “Pour moi ça a toujours été le shorty mais mes derniers achats étaient des slips. Je n’arrive pas toujours à trouver des shorty et je n’aime pas commander des vêtements sur le net. Donc j’ai pris des slips qui s’en approchaient un petit peu. Et puis ils n’étaient pas vilains. Un peu à la manière du Slip Français”.