Les vins naturels sont-ils meilleurs ?

vin naturel

Bio, aux grappes vendangées à la main, sans ajouts de sulfites, les vins naturels sont très la mode en ce moment, mais quelle sont leurs différences au niveau du goût ?

« Vin naturel », c’est un phénomène assez nouveau. En effet, le Syndicat de défense des vins naturels n’existe que depuis septembre 2019. De quoi s’agit-il ?

Aucune loi n’existe pour encadrer la production de vin naturel. Seulement la charte de ce syndicat. Elle indique entre autres conditions que les raisins quelque soit leur origine : AOP, IGP, Vin de France, etc. doivent être issus d’une agriculture biologique certifiée. Que les vendages doivent être manuelles. Que les levures doivent être indigènes. Et pas de sulfites ajoutés.

Au-delà des méthodes de culture et de vinification, ce syndicat a par ailleurs prévu d’entériner une position de lutte contre les violences sexistes et sexuelles dans sa charte lors d’une prochaine Assemblée générale.

Un goût meilleur démontré

A l’approche Noël et peut-être d’offrir du vin, on peut se demander si le vin bio a meilleur goût. C’est en tous les cas, ce que démontre une étude réalisée par deux chercheurs français Magali Delmas (université de Californie, à Los Angeles) et Olivier Gergaud (Kedge Business School, à Bordeaux) en comparant les notes obtenues par les vins bio et celles des vins produits de manière dite conventionnelle dans une énorme base de données portant sur 128 182 vins français. Sur 100, les notes moyennes des vins bio sont 6,2 points au dessus.

Comme on cherche à obtenir le goût originel et naturel du vin, celui de son terroir, de son cépage, de son millésime, il n’est pas étonnant que les caractéristiques d’un vin naturel soient sensiblement différentes.

Mais une plus grande fragilité

Les produits chimiques notamment donnent un goût au vin que l’on peut percevoir. Les sulfites, entre autres, qui servent à stabiliser le vin, modifient son goût, et provoquent des maux tête à certaines personnes. Mais sans sulfites ajoutés, les vins naturels sont moins stables et plus fragiles. Car les levures naturelles peuvent accidentellement donner au vin un goût fermier, animal, vinaigré. Il faut éviter de les faire trop voyager.