La mode durable et confortable de l’automne 2022

Beau paradoxe : L’une des tendances actuelles de la mode homme est aux vêtements indémodables. Unis, aux couleurs naturelles, et surtout plus respectueux de la nature.

La tendance « out leisure » (loisirs en plein air en français), des deux dernières saisons, se poursuit. C’est une mode inspirée de la nature. Elle se traduit par des vêtements pour homme aux couleurs naturelles, celles de la campagne. On les retrouve parmi les coloris des pulls. Avec des laines beiges, marron, vert sapin, vert kaki. Les tricots sont en général unis et simples. Les cols plutôt à cols ronds. Ou à col roulés. A voir quel sera l’impact de la campagne de communication du gouvernement à ce sujet. Va-t-elle booster les ventes ou au contraire les limiter. Peut-être qu’elle n’aura aussi aucun impact.

Concernant les pantalons, la grande tendance aux cargos se poursuit. Issus du monde militaire, ils se caractérisent par des poches sur les cotés des cuisses.

Une autre tendance de cet automne hiver s’appelle leisurewear. Celle-ci consiste à porter des vêtements ultra confortables et douillets. Des pulls amples et doux, des pantalons fluides en tissu épais, du molleton, de longs manteaux ressemblant à des peignoirs, etc.

Des chemises à carreaux, sur-chemise en velours

Les chemises sont l’un des vêtements pour lesquels les tendances évoluent le plus lentement. Les propositions sont souvent basiques et indémodables avec beaucoup de carreaux l’hiver et des tissus en flanelle de coton. La nouveauté cette année, ce sont les chemises en velours côtelé. Il s’agit plutôt de sur-chemise, c’est à dire des chemises à porter comme des vestes sur un tee-shirt et non pas à même la peau. La sur-chemise est une pièce importante d’un stylisme très à la mode en ce moment, que les magazines spécialisés appellent le layering, la superposition en français. Cela consiste tout simplement à porter plusieurs couches de vêtements de façon à ce que chacune d’entre elles soient visibles.

Mode douillette et protectrice

Lors des défilés de présentation de la mode masculine de l’hiver 2002, qui ont eu lieu en janvier 2021, c’est un peu comme si les créateurs avaient prédis un hiver rigoureux. L’une des grandes tendances consiste en des vêtements de ville inspirés de ceux des sports d’hiver. Avec de grosses doudounes bien gonflées notamment, offrant un maximum de protection à la façon d’un gros cocon. Des blousons matelassés, rembourrés. Ce n’est pas quelque chose de vraiment nouveau. Cette tendance réapparait régulièrement depuis une douzaine d’années.

Lors des défilés : Ces grosses pièces étaient parfois portées dans un même look avec des pièces de tailoring, comme un costume.

Il y a match entre cette tendance et une autre qui est un peu tout son contraire, très urbaine, preppy, avec de petits blousons universitaires, des vêtements proprets, une inspiration CSP++ américaine côte Est.

Parmi les coloris stars de cet automne hiver toute la famille allait du violet ou rouge bourgogne – bordeaux. 

Mais la plus grande des tendances, qui tourne le dos au monde d’avant, est aux vêtements durables, indémodables, basiques, de bonne qualité, que l’on portera pendant des années, respectueux de l’environnement. Et si possible avec une confection de proximité.