Jeans de l’été 2016

L’histoire du jeans

Depuis quelques dizaines d’années, le jeans est omniprésent, mais son histoire a commencé au 17ème siècle quand une famille de Nîmes a créé une toile de coton à armure de serge qui connue aujoourd’hui sous le nom de denim. Le denim est le tissu des jeans. Il était utilisé initialement pour les vêtements des ouvriers. Le vêtement lui même aurait été créé en collaboration entre Levi Strauss et Jacob Davis dans le Nevada.

Sa forme classique est codifiée : 5 poches, braguette à boutons, surpiqûres orange, rivets de cuivre, étiquette de faux cuir. Depuis il a été décliné avec toutes sortes de coupes selon les époques : pattes d’éléphants, taille haute, taille basse, boot cut, ample, large, skinny, slim : des exemples chez c-and-a.com. Et de délavage : brut, stone washed, neige… En 2011, Diesel a innové en créant le jogg jeans hybride jean et jogging.

jean c and a 172015_1 jean c and a 172016_1 jean c and a 172251_1

Il s’use et se délave

Le succès du jeans vient du fait qu’il soit fait d’un tissu robuste, qui ne nécessite aucun soin particulier et même au contraire, son usure est recherchée. Le Web fourmille de conseils pour laver son jeans : dans du vinaigre, dans de l’eau de mer (super pratique si on habite à Strasbourg par exemple). Je conseille juste de le laver à l’envers à 30 ou 40°C en machine.

Le jeans en 2016

Cette année, la tendance qui ressort est l’apparition de beaucoup de denim blanc. Concernant les blue jeans, c’est la “fashion battle” entre toiles brutes et pantalons très usés, déchirés et rapiécés. Les 2 sont autant présents dans les lookbooks des marques. Toutes les sortes de coupes sont également représentées : tapered (fuselé), bootcutslimstraight et loose.