Interview d’Ariel Wizman, l’homme à la mode

Ariel Wizman : « Pour moi le plaisir suprême, c’est le vêtement sur-mesure »

 

J’ai rencontré le journaliste, DJ, animateur, comédien lors d’une soirée de présentation de la nouvelle collection des chaussures Hush Puppies dont il était le « sound designer » (ça veut dire qu’il s’occupait de la musique ^^). Comme c’est l’une des personnalités françaises les plus élégantes et pointues sur la mode, j’en ai profité pour lui poser quelques questions sur les vêtements.

 

ariel-wizman-dj

Ariel Wizman, photo prise avec mon téléphone

Qu’est-ce les vêtements représentent pour vous ?

Une occasion de changer un peu d’identité, d’affirmer quelque chose, de chercher des gens qui me ressemblent, de me sentir bien dans mon corps.

Comment avez-vous commencé à vous intéresser à ce que vous portiez et à cultiver votre style ?

Essentiellement parce que je m’ennuyais en banlieue. Les gens ne me plaisaient pas et j’avais envie de me distinguer d’eux. J’ai ressenti le besoin de trouver des vêtements… surtout dans des friperies au début. C’est le manque de moyens qui m’a poussé vers elles, mais elles m’ont donné le goût des beaux vêtements.

Y a-t-il un message que vous faites passer à travers vos vêtements, est-ce un moyen de dire qui vous êtes ?

Oui, j’aime bien qu’on me perçoive comme quelqu’un de libre, mais je pense que la mode est devenue un phénomène tellement universel et accessible à tous que maintenant ça n’a plus tellement de sens.

Qui vous a inspiré ou intéressé ?

David Bowie m’a beaucoup intéressé, mais ce sont surtout des années qui m’intéressent : Le milieu des années 70 m’intéresse beaucoup. Tout ce qui est glam, autour de Bowie justement, de Roxy Music. Les années 20 aussi où l’art du vêtement sur-mesure était à son sommet. Hollywood m’intéresse. Et puis toutes les années que j’ai vécues 80, 90…

Vous vous faites faire des vêtements sur-mesure ?

Oui beaucoup, j’aime beaucoup ça. Pour moi, c’est le plaisir suprême. C’est ce que je préfère en gros. Costumes, chemises.