L’élégance urbaine selon Lanvin

Lanvin présente des costumes déstructurés, des vêtements de bikers, une ligne d’inspiration sportswear loose en matières légères et des pantalons façon pyjamas.

IMG_7268Ça tombe bien pour mon blog, le service de presse de Lanvin indique que « La nouvelle collection est la réponse aux hommes urbains, qui n’hésitent pas à twister leurs costumes avec des baskets, ou à dépareiller une veste et un pantalon. Des hommes en quête d’une attitude qui leur est propre, hors des diktats de la mode ».

Des costumes dans les premiers passages. A première vue classiques. En réalité, ils introduisent des constructions novatrices : Les pantalons proposent des coupes évasées ou fuselées qui s’accordent avec des vestes déstructurées. Celles-ci sont sans doublure ni épaulettes, pour un volume aérien. D’autres sont construites de manière hybride : entoilées, elles affichent un dos ou des manches en voile de coton, parfois transparent. D’autres encore, courtes coupées au laser symbolisent la recherche d’une “parfaite imperfection” chez Lanvin : « La mode n’est pas une histoire de perfection, elle doit être le reflet de la vie », expliquent Alber Elbaz et Lucas Ossendrijver à la fin du défilé Lanvin Homme été 2015.

Chemises et blousons de Biker ou Harrington sont proposés dans un cuir fin lisse ou suédé, portés à même la peau, et ornés çà et là de surpiqûres lacées à la main comme des franges. Certaines pièces se livrent à un jeu de patchwork avec des empiècements aux épaules et aux poches soulignant leur architecture.

La 3ème partie du défilé est dédiée au sportswear avec des silhouettes loose et baggy qui présentent une succession de trenchs, blousons, perfectos, manteaux ceinturés, sweatshirts, baskets. Ils empruntent aux vêtements de sport leurs matières légères et aérées, leurs volumes confortables.

Une dernière série s’inspire de vêtements d’intérieur. Portés sous des vestes de costume droit, de fins pyjamas d’été volontairement froissés, travaillés dans des jacquards et des soies imprimées graphiques, s’accordent à des T-shirts appliqués de rubans de mousseline déchirés façon plumes.

La collection est tout en détails avec des surpiqûres cousues à la main, des peaux précieuses sur les sacs messenger et les souliers, des détails urbains, comme les ceintures chaînes et bijoux ciselés à même la peau.

IMG_7335 IMG_7332 IMG_7330 IMG_7323 IMG_7321 IMG_7317 IMG_7315 IMG_7313 IMG_7311 IMG_7309 IMG_7308 IMG_7305 IMG_7302 IMG_7299 IMG_7298 IMG_7295 IMG_7292 IMG_7291 IMG_7287 IMG_7286 IMG_7285 IMG_7284 IMG_7283 IMG_7281 IMG_7276 IMG_7275 IMG_7274 IMG_7271 IMG_7270 IMG_7347