Comment flinguer des RP

Après avoir vu le film amusant de l’agence Self Image “Dans les RP” qui se conclut par “Une mauvaise agence de RP ça n’a pas de prix” me sont revenus quelques exemples de choses à ne surtout pas faire ou dire quand on s’occupe de relations presse.

Voici comment flinguer des RP. Attention, ce n’est que du vécu :

– Number one : Le pire de tout. Parler à un journaliste d’équivalent pub.

– Lors d’une conférence de presse, remercier les journalistes d’avoir aussi bien soutenu telle marque et leur dire que, grâce à leurs articles, les produits ont connu un grand succès commercial.

– Envoyer 17 dossiers de presse quand un journaliste a demandé à recevoir une ou deux photos.

– Demander à un stagiaire d’appeler pour savoir si on a reçu tel e-mail : on n’en sait rien. Déjà recevoir des e-mails non sollicités par centaines c’est pénible, mais s’ils sont suivis d’appels, ça nuit à notre travail.

– Envoyer un produit par la Poste, qui n’a pas été demandé, puis appeler pour savoir si une parution est prévue.

– Envoyer une photo sans descriptif. Ou un descriptif sans aucune information. Un jour pour un appareil high tech, j’ai reçu comme descriptif : “Explorer, créer, s’amuser”.

– Inviter un journaliste à une présentation, et même insister pour qu’il vienne, donner devant lui un petit cadeau à tous les participants à la sortie, et volontairement ne pas le lui donner. Du cadeau, on se fout complètement, mais se faire traiter comme un voleur, c’est impardonnable.

– Dire à un journaliste “Je n’ai rien pour votre sujet”. Si on appelle c’est que l’on a repéré quelque chose qui convient parfaitement.

– Si un journaliste a besoin d’une réponse concernant une demande d’interview, ne pas répondre : “Si je ne vous ai pas répondu c’est que je n’ai pas eu de retour, sinon vous auriez eu de mes nouvelles”. Mais lui dire : “Je vous donne réponse dans la journée”. Parce qu’après l’heure, de toute façon, ce n’est plus l’heure. Next.

Fort heureusement, il s’agit de cas anecdotiques, la plupart des personnes avec qui je travaille sont très efficaces.