Comment la cravate devient un accessoire cool

celine

La cravate devient un accessoire de mode jeune que l’on porte pour se faire plaisir, en sortie pour parfaire son style.

Photo de Une : Celine homme été 2024

La cravate change de statut. En 2024, on la porte pour se faire un look. « Ce n’est plus un accessoire subit, contraint, imposé dans certaines professions, explique Thomas Zylberman designer chez Carlin créative tend bureau. Elle devient un accessoire cool, porté au second degré. La cravate business du vieux rond de cuir laisse place à la cravate school boy juvénile, preppy, celle des uniformes scolaires. Elle est fraiche, pétillante ».

En France, on l’a longtemps associée au monde des adultes et du travail. Tandis que les Britanniques, Américains, Australiens, Japonais, Coréens l’associent à la jeunesse car faisant partie de l’uniforme scolaire, elle est portée à l’école. Les élèves portent d’ailleurs l’uniforme à peu près partout en Asie, Afrique, Amérique centrale et du sud et Océanie.

Uniformes d’écolier et K-Pop rendent la cravate juvénile

D’où vient ce changement d’appréciation en France ? On peut supposer que des séries TV se déroulant dans un univers scolaire comme Sex Education, Rebelde, 13 reasons why, Blood and water, Young Royal, Elite,… mais aussi des groupes de K-Pop, comme Super Junior, BTS ou Stray Kids ont changé l’image de ce morceau de tissu en France. « Le déterminisme culturel a changé conlut Thomas Zylberman. On la porte pour se looker avant de sortir, pour se faire plaisir. Même les filles en portent ».

La cravate réapparaît à la fashion week de Paris. Amiri, Botter, Celine, Givenchy, Kenzo, Louis Gabriel Nouchi, Louis Vuitton, Paul Smith, Solid homme… Toutes ces maisons en ont présenté lors de leurs défilés de l’été 2024.

Dans les collections de cet été, en soie, en laine, en coton, cravates pour homme sur le site de Galeries Lafayette sont souvent fines, unies ou à micro motifs répétitifs géométriques.

L’art et la manière de faire un nœud de cravate

Barack Obama est connu pour ses nœuds de cravate parfaits avec un léger creux en forme de goutte se formant dessous. On distingue principalement 4 nœuds : le nœud simple, le demi-Windsor, le Windsor et le Pratt.

Le choix de la cravate, du nœud et du col de chemise doivent se faire de concert. Avec une chemise dont les pointes du col sont très écartées, on fait un gros nœud avec une cravate large et épaisse. Et au contraire avec des pointes de col proches, il faut faire un nœud simple avec une cravate lisse et doublée finement.