Le chino Dockers, pantalon passe-partout de l’été

Plus chic qu’un jean, plus cool qu’un pantalon de costume, le chino est adapté à presque toutes les situations. C’est le message que laisse passer Dockers, l’un des grands spécialistes de ce vêtement, dans sa nouvelle vidéo. La marque présente un nouveau modèle stretch, plus souple et confortable, et donc permettant de bouger plus aisément qu’avec un tissu 100% coton, porté par Cyril Paglino, danseur de breakdance et fondateur de Tribe, une application d’échanges de vidéos. On le voit se promener à San Francisco, berceau de Dockers.

Le chino peut se porter dans certaines professions avec une chemise et une veste de costume, à la cool en vacances avec un T-shirt ou un polo. Il n’y a guère qu’en cas de très forte canicule qu’il est à proscrire, le coton n’ayant aucune propriété thermorégulatrice et surtout il a comme propriété d’absorber l’eau et de sécher lentement.

Je conseille de le porter comme dans la vidéo : bien ajusté, retroussé, avec des chaussettes invisibles.

Egalement appelé slack ou khaki, il s’agit au départ d’un pantalon militaire de troupes coloniales britanniques dans les Indes, en serge de coton clair, souvent beige. Aujourd’hui, on en trouve de toutes les couleurs, des bleus, des rouges (grosse tendance 2016), des jaunes (grosse tendance 2017). Il a été porté par des millions de soldats américains pendant la seconde guerre mondiale. C’est aujourd’hui un incontournable du style preppy.