Bas de soie et Boxeuses, les deux nouveaux parfums de Serge Lutens

Les créations de Serge Lutens sont toujours des événements. Et une fois encore il frappe un grand coup avec deux immenses réussites.

Fait rare, le créateur cite des composants : “Une balance entre la hyacinthe et l’iris qui s’entremêlent ; en somme, une messe noire, où la sombre guipure rencontre la dentelle, et le bas… va de soie“, Bas de soie se montre très doux et fleuri à la première approche. On imagine quelque star ôtant délicatement ses bas… Mais ce parfum va autant aux hommes. Hyacinthe était l’aimé à la fois d’Apollon, dieu du chant, de la musique et de la poésie; et de Zéphyr, dieu grec, personnification du vent d’ouest. D’après la légende, Hyacinthe a trouvé la mort accidentellement et de son sang est né la fleur.

Boxeuse m’est plus familier en tant que parfum de Serge Lutens. Sous sa douceur première, qui m’évoque l’orient, l’ambre, le musc, le cuir de russie, le oud et le benjoin probablement – les composants ne sont pas communiqués – se cache une force, une rage combattante. Notre époque est dure, violente. Apprendre à se battre est une obligation.

http://www.sergelutens.com/