agnès b signe un stylo Waterman

Il est marqué d’un point d’ironie (voir photo).

Proposé par le poète français Alcanter de Brahm (alias Marcel Berhardt) à la fin du 19ème siècle, le point d’ironie se place à la fin d’une phrase pour indiquer que celle-ci doit être prise au second degré. Point d’ironie c’est aussi le nom du journal gratuit créé en 1997 à l’initiative d’agnès b, Christian Boltanski et Hans-Ulrich Obrist.

Waterman soutient le Fonds de Dotation agnès b. Créé à titre personnel, ce fond a pour vocation de soutenir “l’expression artistique, la défense de l’environnement et des oeuvres caritatives”, explique agnès b.

C’est donc tout naturellement que la marque de stylos a fait appel à la créatrice de mode pour créer une édition spéciale. Conçu et fabriqué en France, le stylo porte les codes identitaires de la créatrice au grand coeur que sont les poids et le point d’ironie dessiné en laque argentée.

Plume 120 euros et bille 90 euros. Ils sont disponibles pendant un an seulement dans une sélection de points de vente. www.waterman.com.

Stylo Waterman agnès b. Pour l’amour de l’art.