La fiabilité automobile, critère de décision d’achat

Dysfonctionnement des airbags, problèmes de distribution, courroies, bruits, carburateur, système d’injection, direction, refroidissement, échappement, embrayage, boite de vitesse, ventilation et climatisation… Les possibilités de petites pannes à répétition ou de grosses avaries techniques sont nombreuses. Des campagnes de rappel de certains modèles sont régulièrement relayées par les journaux. Acquérir une voiture peu fiable peut vite s’avérer être un cauchemar.

Avec le prix et l’agrément, la fiabilité est l’un des 3 premiers critères qui conduisent à l’achat d’une voiture. Parmi les conducteurs n’ayant jamais rencontré de problème, 43% sont prêts à racheter une automobile de la même marque. Produire les voitures les plus fiables possibles est donc impérieux pour les constructeurs. Et la fiabilité des voitures tend à s’améliorer. Selon l’édition 2016 de l’étude de l’UFC Que choisir, les marques françaises se défendent bien.

peugeot-308

D’où viennent les problèmes de fiabilité ?

Premier point qui sonne comme une évidence : Plus une voiture comprend d’équipements, plus il y a de risque que l’un d’eux tombe en panne. Une voiture basique, toute simple connaît forcément moins de panne qu’un véhicule suréquipé.

De même, plus les technologies sont récentes et innovantes, plus de risque de panne est élevé. Les systèmes d’infodivertissement et multimédias génèrent le plus grand nombre de plaintes : par exemple des écrans tactiles qui ne fonctionnent plus.

Le cabinet Consumer report conseille de ne pas acheter tout de suite un nouveau modèle, mais d’attendre un an ou deux après son lancement sur le marché.

On considère qu’il faut au moins 3 ans de conduite avant de pouvoir évaluer la fiabilité.

Bien sûr les problèmes de fiabilité ne sont pas tous du même ordre. Un écran tactile défectueux est moins grave que les problèmes de régulateur de vitesse bloqué qui ont défrayé la chronique. Des automobilistes témoignant par exemple que plus ils tentaient de freiner plus la voiture accélérait. Un homme avait par exemple dû franchir 3 péages à la vitesse 200 km/h. De quoi avoir une belle frayeur.