Comment assurer sa voiture ?

La voilà, une nouvelle voiture, superbe… Avant de rouler avec, il va falloir penser à l’assurer. En effet, certaines assurances sont obligatoires, et pour des raisons évidentes, c’est le cas de la responsabilité civile automobile. Celle-ci assume les fautes commises par l’assuré conducteur responsable d’un accident. Elle couvre les préjudices matériels et corporels subis par la victime non fautive de l’accident. En revanche, elle ne protège pas le conducteur fautif, et ne prend pas en charge les dégâts causés sur sa voiture. Ça peut coûter cher si le véhicule se trouve fortement endommagé. Et si on le retrouve cabossé, incendié ou avec des vitres brisées sur sa place de parking.

Rouler l’esprit tranquille

Pour tous ces risques, il existe des options facultatives qui permettent d’élargir la protection jusqu’à l’assurance auto tous risques. Avec par exemple : une garantie personnelle du conducteur, une assurance en cas de vol du véhicule, d’incendie, une garantie bris de glace, etc. Elle permet de bénéficier d’une assurance dommage tous accidents et d’une assistance 24 heures sur 24, en France et dans les pays étrangers.

Certaines options font même bénéficier d’un véhicule de remplacement de 7 à 21 jours selon les cas, mais aussi d’une protection juridique, ou encore d’un stage de récupération de points de permis de conduire.

Citroën C3

En photo : le SUV Citroën C3

Avant de s’assurer, il est possible de réaliser un devis en ligne sur le Web ou par téléphone. C’est intéressant de le faire pour comparer les prix et les prises en charge de différentes offres.

Il est possible de d’assurer auprès du constructeur de sa voiture. Cela présente quelques avantages. Par exemple, chez Peugeot on bénéficie de l’absence de franchise en cas de bris de glace dans le cas où la réparation est réalisée dans son réseau. Des réparations de qualité, avec des pièces d’origine. Et ce sans avance de fonds (hors franchise le cas échéant).