Voici une récapitulation des principales tendances de la mode homme de l’été 2012 : vêtements, stylisme, coupes, couleurs, tissus…

Le morcellement

Il s’agit de vêtements faits de plusieurs matières. Elle vient en continuité de la grande tendance au blouson teddy réapparu il y a 2 ans et qui perdure encore cette année. Son principe, corps de laine et manche de cuir, est décliné sur d’autres vêtements : T-shirts, chemise, vestes… Autre déclinaison de cette tendance : la mise en avant des finitions qui rendent le vêtement « lisible » avec des cols de veste ou de chemise d’une autre couleur ou d’une autre matière que le reste du vêtement, des liserés soulignant un col ou une poche. Enfin la 3ème déclinaison de l’association de matières est en quelque sorte une version discrète du color bloc avec des « vêtements puzzle » : La moitié haute et la moitié basse du vêtement sont de teintes légèrement différentes avec l’utilisation par exemple de plusieurs laines sèches ou l’association de coton, de lin, de nylon colorés à l’identique, mais comme les fibres diffèrent, le rendu montre des nuances.

DSquared2

LanvinDior HommeBarnabé Hardy

Paul Smith

Les membres nus

Après des années de puritanisme, les shorts racourcissent d’années en années depuis 3 ou 4 ans. J’en ai parlé dans plusieurs articles sur ce blog. Beaucoup de marques proposent des modèles très courts arrivant à mi-cuisse. L’homme montre de nouveau ses jambes, mais aussi ses bras. Enormément de hauts sans manche dans les défilés de l’été 2012 : gilet, veste, trench, blouson, tunique, chemise, perfecto

DSquared2

Mugler

Costume National

Ehud

Dior Homme

Lacroix

Gustavo Lins

Graphismes très forts

Géométriques ou au contraire fouillis, faits de tâches, opposés à des unis. Des imprimés exotiques, tropicaux, « futuristes », hypnotiques, d’inspiration psychédélique, façon caléidoscope. Parmi eux, une tendance à suivre : Elle sera encore plus présente l’hiver 2012. Et encore plus dans les collections femme  : les graphismes d’inspiration améridienne.

Burberry Prorsum

Gaultier Monsieur

La couleur

Très présente dans le vestiaire masculin depuis l’hiver 2011. Des couleurs très fortes, très contrastées : vives, parfois fluo, électriques, associées à des tons pâles. Bleu/orange. Rouge/gris pâle. Bleu indigo, rouges, orange du corail au pèche, jaune du citron au moutarde, gris pâle, vrai blanc, noir. La star de l’été 2012 est le jaune.

Walter van Beirendonck

Le ridicool

Art délicat de la coolitude par l’auto dérision qui passe par des imprimés improbables : décalés, pop, kitsch, disproportionnés, pépère, régressifs, amusants, des coupes passées de mode. Une tendance mode que j’ai exposée dans cet article : ridicool don’t kill.

Retour du sport

Pas de vêtements de sport au premier degré mais inspirés de vêtements techniques avec des lignes plus ergonomiques, une silhouette tonique. Des matières comme le nylon, nylon perforé, semblables à la toile de parachute, avec des aspect plastifiés, déperlant, stretch.

Dries Van Noten

Poussée à son paraxysme on arrive à la tendance « super héros ». Les films de ce genre cartonnent et quelques vêtements s’inspirent des tenues de personnages comme les Xmen.

Le denim

On avait peu l’habitude d’en voir sur les podiums : des vestes, chemises et pantalon Jeans.

Lacroix

Le cuir

Il est utilisé sur des vêtements inhabituels en cuir comme les vestes de costume, les T-shirts, chemises…. Et en finition pour les cols de vestes, chemises et sous forme de lisérés.

(Visited 6 times, 5 visits today)
FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon